La Russie obtient l’appel d’offre pour le marché nucléaire -28/10/2013

Economie et marché  | 

 

 

La Jordanie a annoncé le 28 octobre 2013,qu’elle a choisi la Russie pour la construction de deux premiers réacteurs nucléaires, dans le but de produire de l’énergie atomique pour la prochaine décennie. Lors d’une conférence de presse, le gouvernement  a déclaré qu’il a choisi la société russe ROSATOM comme fournisseur privilégié pour construire deux centrales nucléaires ( de 1000 mégawatts) à l’est d’Amman en 2022. Le gouvernement jordanien et la société russe ont d’ores et déjà négocié les prix de l’électricité en vue de parvenir à un accord final d’ici à 2015.

Khaled Toukan, président de la Jordan Atomic Energy Comission a déclaré que « nous sommes entrés dans la deuxième phase de négociation Rosatom, qui nous espérons mènera à un accord final pour assurer l’avenir énergétique du pays ».

La société russe Rosatom a devancé la société française AREVA et la société canadienne AECL. 

Selon Toukan le gouvernement cherchera par ailleurs des investisseurs privés et publics locaux  afin de maintenir ces réacteurs « entreprise nationale jordanienne ».

Bien que le prix final de l’électricité est encore à déterminer, le gouvernement reste confiant, assurant que les tarifs resteront en deçà  des coûts actuels de l’énergie dans le pays.

Cet accord est une importance crucial pour le royaume qui souhaite atteindre l’indépendance énergétique, lui qui importe actuellement 97% de ses besoins énergétiques (cela représente 1/5 de son PIB). Ce projet sera également une alternative à la dépendance du gaz égyptien, dont souffre actuellement les jordaniens en raison notamment de la conjoncture politique( l’approvisionnement a été suspendu durant de longs mois).

Le gouvernement jordanien considère ce projet comme un nouvel élan dans son indépendance énergétique en particulier en ce qui concerne les matières premières ( pétroles surtout) et ne plus subir ainsi les fluctuations constantes du marché des matières premières.

Les premiers réacteurs devraient être construits dans la zone de Qusayr Amra à 60 Km au nord-est d’Amman. Un choix stratégique en raison de la proximité de la station d’épuration de Khirbet. Un choix qui a été par ailleurs soumis au public au préalable.

Ces réacteurs devraient utiliser les eaux usées de la station d’épuration, ces réacteurs seront alors les deuxièmes au monde à utiliser  les eaux usées à des fins de refroidissement.

La Jordanie devrait ainsi devenir le troisième pays arabe  à poursuivre l’énergie nucléaire pacifique avec l’ensemble des Emirats Arabes Unis, pour construire quatre réacteurs d’une capacité de 5600 MW (mégawatts) d’ici à 2020.

Nos événements

< Novembre 2017 >
Lun.Mar.Mer.Jeu.Ven.Sam.Dim.
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
    • Airfrance
    • Orange
    • Societe General
    • Total

Patron Members


Afficher CAFRAJ sur une carte plus grande

(copy 4)

3, Abdul Muneim Rifai Street 
P.O Box 840152 
Amman 11180 JORDAN 

Tel. : 00 (962 6) 463 30 91       
Fax : 00 (962 6) 463 30 90

© 2017 CCI FRANCE JORDANIE

  • UCCIFE
  • CCI INTL
  • Ubifrance
  • AMBASSADE FRANCE